Le maté, des origines à l’effet de mode

Le yerba maté est une plante traditionnellement cultivée en Amérique du Sud, et principalement en Argentine, au Paraguay et en Uruguay, c’est une plante que l’on peut trouver également en Inde. Il est important de préciser que c’est une plante médicinale qui est utilisée par des sportifs de haut niveau pour lutter à court terme contre la fatigue physique mais aussi mentale, pour améliorer également les performances cognitives ou aussi pour soulager les maux de tête. Le yerba maté se boit en infusion et en plus d’être très énergisant, le maté peut également être utilisé pour se détendre. Vous l’aurez compris, le yerba maté dispose de multiples bienfaits, et c’est grâce à cela que sa popularité de par le monde ne cesse d’augmenter. Comment cette boisson originellement consommée par les Amérindiens est-elle devenue l’une des boissons favorite des sportifs de haut niveau ? Découvrez l’histoire du maté.

Le maté, une plante originaire d’Amérique du Sud

Cultivée en Amérique du Sud, le maté est une boisson traditionnellement utilisée par les Amérindiens Guaranis. Il s’agit d’une infusion préparée à partir de feuilles de yerba maté, une plante de la même famille que le houx. Tout comme le thé et le café, elle contient de la caféine. Elle était alors employée en tant que remède contre la fatigue et la mauvaise humeur. Les Jésuites, arrivés sur le continent au XVIème siècle, ont entrepris de cultiver le maté et l’on fait découvrir en Europe. C’est pourquoi cette boisson est aussi appelée le « thé des Jésuites ». Aujourd’hui, elle est consommée dans le monde entier. Le maté est un élément important de la culture sud-américaine, symbole de convivialité et d’hospitalité.

La préparation du yerba maté

Traditionnellement, le maté se prépare dans une calebasse que l’on remplit à deux tiers de feuilles. On ajoute ensuite de l’eau chaude (mais pas bouillante, afin de ne pas détruire les différents nutriments), avant de secouer le tout plusieurs fois. Une fois l’infusion terminée, on déguste le maté directement à partir de la calebasse à l’aide d’une bombilla. Il s’agit d’un genre de paille métallique qui comporte un filtre pour ne pas aspirer de petits bouts de feuilles. Les convives se font passer la calebasse et boivent chacun à leur tour. De nos jours, le maté est disponible en sachets et se prépare comme du thé. Les Sud-Américains le consomment amer, mais il est possible d’ajouter un peu de sucre.

Une consommation mondiale en constante augmentation

En Amérique du Sud, le maté est consommé quotidiennement par une grande partie de la population. De plus, il connaît actuellement un regain de popularité en Europe. Ce succès est dû à ses nombreuses vertus. Il a en effet des propriétés diurétiques et antioxydantes, et protège des maladies cardio-vasculaires. Riche en vitamines et en minéraux, cette boisson permet en outre de lutter contre la fatigue et d’accélérer la récupération musculaire. C’est pourquoi elle est utilisée par de nombreux sportifs, et notamment par Antoine Griezmann, attaquant de l’équipe de France de football. Il explique en consommer avant chaque entraînement et plusieurs fois au cours de la journée, afin de maintenir son niveau d’énergie.

D’après les recherches effectuées sur cette plante, il a par exemple été constaté que le yerba maté possède une grande teneur en caféine, c’est donc pour cela qu’elle a des effets stimulants sur le système nerveux central. Consommer du yerba maté est bon pour la santé car c’est une plante qui contient sept des neufs acides aminés dont le corps a besoin mais pas que car on peut y trouver également dans cette plante une grande quantité de polyphénol, qui il faut le préciser est un excellent antioxydant et qui est utilisé pour la prévention mais aussi le traitement contre le cancer mais aussi les maladies cardiovasculaires.

Où trouver du maté ?

Pour obtenir du maté, vous pouvez en acheter dans une boutique sur Internet, par exemple sur ce site. Il est d’autre part possible de s’en procurer dans les magasins spécialisés dans les produits d’Amérique latine. Vous pourrez aussi y trouver le matériel pour le préparer, si vous voulez essayer la méthode traditionnelle. Enfin, grâce à la popularité croissante du maté, on en trouve aujourd’hui dans les épiceries fines et dans les magasins bio.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *