Soins : deux nouveaux tarifs médicaux en France

Désormais, certaines consultations de prévention, de suivi de maladies spécifiques ou d’annonces de maladies graves sont facturées 46 ou 60 €.

Depuis le 1er novembre, deux nouveaux tarifs de consultations chez le médecin sont entrés en vigueur, l’un à 46 € pour des consultations dites « complexes », l’autre à 60 € si elles sont « très complexes », selon les termes, un peu obscurs pour le grand public, de l’Assurance maladie. L’annonce de ces nouveaux tarifs nettement plus élevés que les tarifs de base (soit 25 € chez un généraliste et 30 € chez un spécialiste) a fait réagir. « Au-delà des tarifs de base, ces tarifs sont destinés à prendre en compte la complexité de certaines situations médicales et à valoriser le temps plus important que les médecins doivent y consacrer »,a justifié l’Assurance maladie dans un communiqué. Dans la catégorie des consultations à 46 € figurent des situations très diverses : les consultations de suivi de pathologies difficiles à stabiliser telles que les scolioses graves, la sclérose en plaque, l’épilepsie ou la maladie de Parkinson, mais aussi la consultation de coordination autour du risque grave d’obésité chez l’enfant ou les trois examens obligatoires de suivi du nourrisson.

Valoriser la prévention et le suivi de pathologies lourdes

Entre aussi dans cette catégorie, la première consultation de contraception et de prévention des maladies sexuellement transmissibles pour les jeunes filles de 15 à 18 ans. Les consultations « très complexes », sont destinées aux annonces et mises en place de traitements dans les cas de cancers, affection VIH ou maladies neurologiques

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *