Régime paléo : bien choisir son huile alimentaire

Lors d’un régime, il est très important de bien choisir sa matière grasse principale. Un apport déséquilibré d’oméga 6 / oméga 3 ne favorisera pas la perte de poids.

Quelles huiles sont-elles autorisées pour le régime paléo ? Explications.

Qu’est-ce que le régime paléo ?

Le régime paléo, comprenez paléolithique, est un régime basé sur l’alimentation des hommes préhistoriques. Pour survivre, ils se nourrissaient de plantes, de baies, de viande d’animaux sauvages, de fruits et légumes déjà présents dans la nature.

La plupart de ces hommes et femmes étaient minces et musclés. Et surtout, ils n’avaient pas beaucoup de gras dans leur corps.

Même si l’huile n’existait pas pendant cette période, elle peut accompagner certains plats comme les salades ou tout autre plat froid. Certains aliments ont besoin de matière grasse pour être bien cuits. Cependant, dans le cadre de ce régime, l’utilisation de l’huile alimentaire doit être restreinte sinon interdite.

Quelles huiles sont à bannir pour être mince ?

Du fait de leur forte teneur en oméga 6 et plus faible en oméga 3, ou bien du fait de la quantité importante d’acide gras saturés, certaines huiles sont à proscrire dans le cadre d’une alimentation saine et équilibrée :

  • l’huile de tournesol : c’est l’une des huiles les plus utilisées en France pour les fritures ou pour rissoler, car elle est très résistante aux fortes températures de cuisson. Cependant, l’huile de friture n’est pas bonne dans le cadre d’un régime car la plupart des valeurs nutritives se sont évaporées.
  • l’huile de colza : elle est riche en oméga 3. Cependant, elle contient aussi un acide gras mono-insaturé, l’acide érucique (à hauteur de 2%), qui serait toxique et causerait chez l’homme des allergies.
  • l’huile d’arachide : elle est parfaite pour les cuissons à haute température. Elle peut également être utilisée dans la préparation des vinaigrettes ou des mayonnaises. Néanmoins, elle contient trop d’acides gras saturés pour le régime paléo.
  • l’huile de palme : tout comme sa cousine l’huile de tournesol, l’huile de palme est très utilisée pour les fritures. A éviter donc.

Quelles huiles sont autorisées pour le régime paléo?

Dans ce cadre d’alimentation, il sera privilégié des huiles ayant un bon rapport oméga 3 et 6 :

  • l’huile d’olive : il faut la choisir pressée à froid et extra-vierge. Une très bonne huile du Portugal correspond à ces critères.
  • l’huile de coco : l’acide laurique, protège des maladies cardio-vasculaires. Elle est parfaite comme huile de cuisson et donne un petit goût de paradis à vos plats.
  • l’huile de macadamia : elle est très riche en acides gras mono insaturés. Elle supporte les hautes températures de cuisson, contrairement à l’huile d’olive. Mais, elle a un coût assez élevé…

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *