Comment installer une voile d’ombrage ?

Vous voulez profiter d’une voile d’ombrage dans votre jardin ou sur votre terrasse ? Cet équipement vous offrira un réel confort ! Pour l’installer correctement, suivez tous nos conseils :

Étape préliminaire : renseignez-vous auprès des administrations locales

Pour commencer, sachez qu’installer des voiles d’ombrage requiert certains travaux. Avant de vous lancer, vous devez donc vous renseigner pour être sûr d’avoir les autorisations nécessaires et la possibilité physique d’effectuer ces travaux.

En d’autres termes, contactez d’abord les autorités locales (généralement, votre commune) pour connaître les éventuelles réglementations à ce sujet. Et si vous envisagez de creuser des trous sur votre terrain pour installer des poteaux de fixation, renseignez-vous également auprès des services publics locaux pour savoir s’il existe des restrictions ou s’il faut prendre certaines précautions. Vous ne voudriez pas toucher une canalisation par mégarde !

Enfin, si vous dépendez d’un syndic de copropriété, vous devrez aussi obtenir l’autorisation de ses membres avant de commencer vos travaux.

Comment voulez-vous disposer vos voiles d’ombrage ?

L’installation de votre voile d’ombrage va dépendre de l’utilisation que vous lui réservez. En effet, vous allez la positionner et la fixer différemment selon le rendu souhaité. En pratique, les voiles d’ombrage peuvent être disposées de différentes manières :

  • Horizontalement (à plat), avec tous les coins à la même hauteur. Cette disposition s’apparente au toit d’une pergola ou d’un kiosque de jardin par exemple.
  • Verticalement : la voile d’ombrage crée alors une barrière d’intimité.
  • En diagonale et en angle, avec la possibilité d’installer plusieurs voiles qui se chevauchent.
  • Avec des coins à différentes hauteurs. Par exemple, sur une voile carrée ou rectangulaire, lorsque deux coins opposés sont fixés en hauteur et les deux autres plus bas, on parle du style « Hypar Twist ».

Bien sûr, chaque disposition a ses avantages et ses inconvénients. Une voile d’ombrage horizontale et plate peut manquer de fantaisie, mais offre une assez bonne protection contre les désagréments venus du ciel. De son côté, une voile totalement verticale vous protège bien mieux du vent (notamment latéral), mais assez peu du soleil ou de la pluie.

De manière générale, les dispositions les plus attrayantes visuellement sont celles où les coins de la voile sont fixés à des hauteurs différentes. Combiner plusieurs toiles offre aussi un rendu plus artistique et élégant. Ici encore, jouer avec des hauteurs de fixation très différentes apporte un effet d’autant plus époustouflant.

Sélectionnez le bon emplacement

Ensuite, avant de commencer l’installation de vos voiles d’ombrage, il est important de trouver l’emplacement le plus approprié. Pour cela, tenez compte des éléments suivants :

  • Taille de la ou des voile(s) d’ombrage.
  • Présence et résistance des structures existantes, qui serviront de points d’ancrage.
  • Possibilité de creuser le sol pour installer des poteaux de fixation.
  • Emplacement des grilles de barbecue, des cheminées et des autres sources de chaleur élevée. Vos voiles d’ombrage devront être suffisamment éloignées de ces éléments. En plus des flammes qui risquent de causer un incendie, la chaleur et les produits chimiques contenus dans la fumée peuvent abîmer le tissu de la voile.
  • Direction et trajectoire du soleil, pour une protection optimale contre ses rayons. Le soleil se déplace dans le ciel tout au long de la journée. L’ombre de la voile d’ombrage se déplacera alors en même temps que lui.
  • Vitesse du vent (moyenne et maximale) dans votre région.

En complément, il faut aussi considérer d’autres facteurs spécifiques à votre situation.

Choisissez la taille et la forme de la voile d’ombrage

Une fois que vous avez identifié l’emplacement de votre voile d’ombrage, il faut ensuite déterminer les points de fixation les plus appropriés pour ses coins. Cela vous permettra de choisir la taille et la forme de votre toile. Sur un site comme celui-ci, vous trouverez des voiles d’ombrage carrées, rectangulaires ou triangulaires, de dimensions variées. Vous pouvez ainsi choisir celle qui répondra le mieux à vos besoins.

En pratique, il est possible que certains points de fixation existent déjà. Il peut s’agir d’une façade de votre maison, d’une pergola, d’un grand arbre, d’une colonne ou même d’un rebord de toiture.

Si vous manquez de points de fixation, il faudra installer des poteaux. Notez que de chaque côté de la voile d’ombrage, vous devrez prévoir un espace entre le coin de la toile et le point d’ancrage. Cela permettra d’étirer le tissu et d’ajuster sa tension.

Utilisez le bon matériel de fixation

Enfin, l’installation de votre voile d’ombrage dépend de ses points de fixation. C’est pourquoi il existe une vaste gamme d’accessoires de fixation. Choisissez donc ceux qui conviennent le mieux à votre situation.

Fixation à des supports existants

Pour fixer votre voile d’ombrage sous le toit, utilisez un support prévu à cet effet. Vous augmenterez ainsi la solidité et la résistance de votre installation.

Si vous optez pour un arbre, choisissez un tronc ou une branche d’au moins 25 cm de diamètre. Mais attention, cette option doit rester temporaire.

Fixation à des supports supplémentaires

Si des poteaux supplémentaires sont nécessaires, préférez un bois résineux traité – voire un bois dur de classe 1. Les poteaux en acier conviennent également. Vous pouvez même les peindre si vous le voulez. Dans les deux cas, calculez la longueur des poteaux en tenant compte de la hauteur souhaitée pour votre voile et de la profondeur de vos fondations.

Concernant les fondations des poteaux de fixation, creusez dans le sol des trous de 40 cm de diamètre et 80 cm de profondeur. Si le sol est dur, 10 cm de gravier suffiront à stabiliser les poteaux ; s’il est mou, il faudra couler du béton.

Accrochage de la voile d’ombrage

Pour finir, attachez vos voiles d’ombrage aux différents points de fixation, en ajustant au mieux la tension. De chaque côté de la toile, prévoyez assez d’espace pour les tendeurs (25 à 30 cm) et pour l’étirement du tissu (environ 5 % de l’espace entre le coin de la voile d’ombrage et le point de fixation).

De cette façon, vous aurez assez d’espace pour tendre la toile correctement. Et si votre toile est trop courte, utilisez une corde ou une chaîne pour l’étendre jusqu’au point de fixation.

En suivant ces étapes, vous profiterez rapidement de tout le confort offert par vos futures voiles d’ombrages.