Comment assainir l’ensemble de sa maison ?

Déjà que nous sommes en contact permanent avec la pollution atmosphérique, une maison mal entretenue peut regorger de parasites, d’insectes, de poussières, d’acariens, d’allergènes et de microparticules qui peuvent nuire à la santé.

Il a été prouvé que l’air que l’on respire à l’intérieur d’une maison est dix à quinze fois plus pollué que l’air à l’extérieur. Pourtant, nous y passons la plupart de notre temps, notamment jusqu’à 14 heures et surtout que nous y dormons avec les fenêtres fermées. Ce qui explique donc l’intérêt d’utiliser les bonnes méthodes pour bien assainir l’ensemble de votre maison.

Un nettoyage des endroits visibles ne suffit pas pour vivre dans un milieu sain, il va s’agir de faire face aux composés organiques volatils, d’identifier les principales sources de pollution et d’y trouver des solutions efficaces.

Un manque d’entretien pourrait favoriser l’apparition de maladies respiratoires, donc pour vous aider à purifier l’environnement dans lequel vous vivez et respirer de l’air sain, voici quelques astuces efficaces pour l’assainissement de votre intérieur. Allant des bonnes manières de nettoyage jusqu’à la performance de l’aspirateur à utiliser, tout est dans ce guide…

La pollution peut provenir de votre intérieur

Si nous avons tendance à penser que la pollution provient principalement de l’extérieur, causée par les poussières extérieures, les gaz d’échappements des voitures ou encore des industries qui nous entourent, sachez que la pollution dans votre maison pourrait pourtant être provoquée par les éléments constituant votre intérieur lui-même. Fermer les fenêtres pour empêcher la pollution extérieure de pénétrer dans la maison est donc la première erreur à éviter car il est capital de renouveler l’air que vous respirez dans votre logement pour l’assainir.

Les produits chimiques et industriels que vous utilisez pour le ménage peuvent être responsables de la pollution que vous absorbez au quotidien. Notamment les détergents, les désodorisants, les produits nettoyeurs… Mais la matière de vos meubles peut aussi être la source de la pollution, tout comme la peinture ou les revêtements de sol posés.

Rappelez-vous que les tapis et les moquettes sont des matières favorisant la reproduction des acariens, et faute d’entretien, ils pourront provoquer de graves maladies respiratoires, et encore pire avec les poils des animaux domestiques. Tout comme les fumées du tabac, tout appareil de combustion peut aussi être source de pollution. Et enfin, veillez à vérifier l’étanchéité des différentes installations sanitaires pour être sûr que vous n’avez affaire à aucun problème d’humidité. Le cas échéant, des moisissures et des champignons pourront se former au fur et à mesure si vous n’intervenez pas à temps pour les réparations. Pourtant, cela engendre également des problèmes de santé.

Comment limiter la pollution dans votre maison ?

Pour rester en bonne santé et pouvoir profiter d’un air pur et sain, il est capital de prendre les bonnes habitudes pour limiter la pollution dans votre maison. Suite aux éventuelles sources de pollution dans votre intérieur, trouver une solution à chaque problème vous permettra donc de réduire les risques de maladies.

Pour les produits ménagers, privilégiez les produits bios ou contentez-vous des différentes astuces de grand-mère efficaces et fiables comme l’utilisation du vinaigre blanc pour remplacer les détergents chimiques pour désinfecter, désodoriser ou nettoyer, le bicarbonate de soude ou le savon noir en liquide ou en pâte pour nettoyer, dégraisser et détacher. Afin de réduire les mauvaises odeurs des peintures, optez pour les peintures naturelles moins polluantes.

Entretenez régulièrement les appareils à combustion et surtout laissez la cuisine aérée lorsque vous cuisinez. La salle de bain est une pièce régulièrement humide et les chances que des moisissures se forment sont très élevées. Voilà pourquoi il sera essentiel d’aérer la pièce et de faire un nettoyage régulier des sanitaires avec de l’eau de javel.

Arrêtez de fumer à l’intérieur, même avec les fenêtres ouvertes, car sachez que tous les composants renvoyés par le tabac s’installent sur les textiles, notamment vos vêtements, les rideaux, le tapis ou le canapé.

Vous pourriez également diffuser des huiles essentielles pour dépolluer l’air intérieur. Vous pourriez utiliser l’huile essentielle de citron pour un air ambiant et sain en supprimant les bactéries, ou celle à l’eucalyptus pour purifier votre maison. La lavande est également recommandée grâce à ses propriétés antivirales et antiseptiques irréprochables.

Aérer la maison quotidiennement

En été comme en hiver, laisser la maison aérée est indispensable voire obligatoire pour renouveler et purifier l’air intérieur après avoir fermé les fenêtres toute la nuit.

Tous les éléments de notre intérieur dont les meubles, les linges de maisons, les fenêtres en PVC ou encore les murs propagent des composés organiques volatils dans l’air que l’on respire sans parler des substances nocives que peuvent renvoyer les différents produits ménagers ou le tabac. L’air qui nous entoure dans notre intérieur est donc très concentré en polluant qui peut faire naître ou aggraver des infections respiratoires. Pour ce faire, aérer correctement et suffisamment l’ensemble de votre maison peut donc contribuer à son assainissement. Mais comment faire et à quel moment laisser les fenêtres grandes ouvertes pour purifier votre intérieur ?

Cette aération quotidienne doit se faire durant 15 à 30 minutes par jour. Il est recommandé d’aérer en début et en fin de journée, lorsque la pollution extérieure est minime. Mais l’aération doit également être systématique après avoir pris une douche dans la salle de bain afin d’éliminer l’humidité qui s’y est installée, après avoir cuisiné et bien sûr après des travaux de bricolage dans votre intérieur.

Éviter les acariens

Les acariens sont à l’origine de différentes allergies et maladies respiratoires, voire l’asthme, d’où l’importance de lutter contre les acariens pour vous aider à assainir l’ensemble de votre maison. Sachez que les acariens ne peuvent vivre que durant 6 semaines, mais ils se reproduisent à une grande vitesse surtout dans des conditions favorables telles que des endroits chauds et humides.

Le matelas, les draps, les rideaux, les canapés, les peluches, les tapis ou les moquettes sont des endroits où ont tendance à s’installer et se multiplier les acariens en se nourrissant de microparticules de peau et de cheveux. En plus de changer régulièrement le linge de maison et lavez-les à une température à 60° pour vous débarrasser des acariens, et vous pourriez par exemple opter pour un matelas en matière synthétique doté d’une housse médicale anti acarien pour réduire les risques d’allergies. Mais il est aussi essentiel de faire un grand ménage toutes les semaines en passant l’aspirateur minutieusement dans l’ensemble de la maison et sur tous les recoins, même sur les fauteuils. Pour les peluches, vous pourriez les mettre dans le congélateur une fois par semaine pour éviter la prolifération des acariens.

Faire le ménage correctement

 

Pour bien nettoyer votre maison, il sera de mise de bien vous y prendre pour ôter jusqu’aux plus fines particules qui peuvent s’installer sur votre sol ou vos meubles. Pour ce faire, il sera de mise de passer l’aspirateur quotidiennement et nettoyer les meubles avec du chiffon humide régulièrement.

Mais la qualité de l’aspirateur joue également un grand rôle dans l’assainissement de votre maison car tous les modèles sur le marché n’ont pas la même performance. Si vous avez des personnes allergiques dans la maison, nous vous recommandons de comparer les modèles d’aspirateurs sur ce site afin de choisir le modèle approprié à vos besoins. Il est à noter que pendant l’aspiration, l’appareil renvoie de l’air dans votre intérieur, et si le filtrage n’est pas adapté, cet air propulsé peut regorger d’acariens et de COV.

Opter pour des aspirateurs HEPA

Afin de réduire les allergies et éviter les crises d’asthme, acheter un aspirateur HEPA est la meilleure solution à prendre. Il s’agit d’appareil avec des Filtres à Particules Haute Efficacité qui sont aptes à aspirer les plus petites particules de 0,3 millièmes de millimètres.

Ces types d’aspirateurs ont donc pour principal rôle d’empêcher la propagation des petites particules comme le pollen ou les déjections d’acariens dans l’air que vous respirez dans votre intérieur. Vous pourriez ainsi éviter les irritations des yeux, du nez ou de la gorge avec ce type d’appareil. Mais sachez que tous les aspirateurs à filtre HEPA ne sont pas tous similaires.

Ils sont classés par ordre d’efficacité par la norme NF EN 1822 de H10 à H14.

Trouvez en ligne différents modèles d’aspirateurs de différents types allant des aspirateurs balais, passant par les aspirateurs traîneaux jusqu’aux aspirateurs à main, et passer par un comparateur pour dénicher un modèle en parfaite adéquation à vos besoins et votre budget. Pour assainir l’ensemble de votre maison, mieux vaut investir une grosse somme pour un appareil de qualité et bénéficier d’un air pur et sain tous les jours.

En conclusion, le secret d’une maison saine et d’un environnement pur repose sur l’entretien régulier et la qualité des appareils de nettoyage. Avant d’acheter votre aspirateur, peser le pour et le contre de chaque modèle pour un investissement mérité. Prévoyez un grand ménage au moins une fois par semaine en prêtant attention à tous les recoins de votre maison. En adoptant de bonnes habitudes, vous pourriez remédier facilement à la pollution et réduire les risques d’apparitions de maladies pulmonaires qui peuvent s’aggraver au fil du temps.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *