Sélectionner une page

On peut vous recommander énormément de placement à faire pour préparer le jour de votre départ à la retraite. Mais attention, tous les investissements ne sont pas idéaux, notamment si vous avez déjà atteint un certain âge et que le jour de votre départ à la retraite est proche. En voici quelques-uns.

 

L’immobilier : passer la cinquantaine, cela n’en vaut plus la peine

Si d’habitude, on conseille en premier l’immobilier, ce n’est plus le cas si vous êtes déjà à quelques années de partir à la retraite. D’ailleurs, certains experts financiers et courtiers conseillent aux personnes de vendre les biens qu’ils ont acquis pendant leurs années d’exercices avant de partir à la retraite. Cela leur permettra d’éviter les traites et les charges liées à la propriété immobilière. En effet, ces dépenses ne cadrent plus avec la petite pension que vous allez toucher. Sans compter que vous n’arrivez pas à rembourser l’intégralité de votre crédit immobilier avant le jour de votre départ à la retraite, vous pouvez vous exposer à de graves déboires financiers.

 

Les épargnes : pas rentable sur du court terme

Vous comptez réaliser un bon placement avant de partir à la retraite ? Évitez les épargnes s’il ne vous reste que 2 ou 3 ans. Les banques ne vous proposent qu’un rendement de 1% en moyenne par an. Malgré la facilité d’accès proposés par les banques sur leurs prestations, ce n’est pas intéressant une fois passée la cinquantaine. Il est préférable d’investir votre argent dans des placements plus rapides. Ce qui vous permettra d’augmenter de manière optimale votre pension de retraite.

 

Une assurance vie : tout dépend de votre objectif

Bien évidemment, le cabinet d’expertise comptable Ixelles peut vous conseiller une assurance vie, et ce, même si vous avez déjà dépassé la cinquantaine, voire plus. Mais attention, si votre objectif est d’économiser pour toucher une plus grande pension après la retraite, abstenez-vous ! Vous serez forcément déçues.

Contrairement à ce que peut laisser penser son nom, le capital réservé dans un compte d’assurance vie ne sera disponible qu’après votre décès : vous qui êtes le souscripteur. Celui-ci sera alors reversé intégralement à ceux que vous avez désignés comme bénéficiaires du compte. C’est un genre d’héritage dont vos seuls intérêts sont de faire plaisir à vos proches après votre décès, mais aussi de profiter d’un léger abattement fiscal pendant les cotisations.

 

La bourse : trop de risque pour peu de résultats

Le cabinet d’expertise comptable Ixelles peut aussi déconseiller la bourse. C’est un placement trop à risque pour des personnes qui sont déjà en préparation de leur départ à la retraite. En outre, la bourse est un placement sur le long terme. Pour réellement vous faire de l’argent grâce à ce genre de transaction, il faut avoir du temps devant vous. Sinon, les résultats seront trop peu. Et pourtant le cours peut se négocier à quelques milliers d’euros.

Par ailleurs, les négociations boursières peuvent être compliquées à gérer. Vous devriez passer par des courtiers et vous former pour avoir tout de même quelques bases en la matière. Cela prend véritablement trop de temps.